L'odyssée sur Ratafia.
Nous partons le 25 Novembre de Jacaré pour Luis Corréia. Sortie du rio à la voile, le ton est donné, le Capitaine est une puriste! lol. Après 3 jours de nav' on remonte une superbe dorade coryphène qui finit bien entendu à la Tahitienne! On arrive à Luis Corréia le 01 Décembre, où on manque de se tanquer en cherchant un bon mouillage. Suffit de sortir un peu de génois pour se sortir d'affaire!
Après 4 jours super on repart pour Cayenne le 05 Décembre à 14h30, mais là, c'est pas la même musique! On a beaucoup de vent contre dans le rio, qui nous donne du mal pour sortir, et les pêcheurs qui rentrent nous font signe que dehors ça bastonne grave. Ca promet, du coup, on barre jusqu'à 4h30 du matin avant que « Edouardo » le régulateur d'allure ATOMS prenne la suite. PS: le pilote auto s'appelle « Raymond ».Entre temps, le vent tombe et l'on s'aperçoit qu'une cadène est cassée. Brain-storming est on répare façon franco-polonaise. On arrive à Cayenne le 12 à minuit à Dégrad des Cannes et on s'aperçoit que notre Nono est là .Donc on se dit: « on va se mettre à couple d'Amélise », mais c'est une mauvaise idée, avec le courant qu'il y a on se fait dépaler sur le cul d'Amélise et le ponton, réveillant de ce fait le pauvre Nono, qui reste Zen en cette fâcheuse situation et qui me donne un coup de main pour libérer les 2 bateaux pour que l'on puisse aller mouiller plus loin en attendant demain. Que d'aventure! On n'a pas le temps de s'ennuyer sur Ratafia! Nous allons passer Noël ici et faire les réparations pour pouvoir repartir sereins pour plus loin. Avec Sandrine nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d'année.